mercredi 28 décembre 2016

A la recherche des sources perdues

Parmi quelques-unes de mes récentes créations d'ébauches concernant le cinéma français des années 1930, on peut noter Pierre Guerlais, André Roy, Marguerite Weintenberger, André Roubaud, Guy Parzy ou encore Lilian Constantini. Ces personnalités ont au moins un point commun : l'oubli dont elles sont victimes, du moins si l'on se contente de faire des recherches sur Internet. La frustration est vive quand on devine que ces hommes et femmes de cinéma ont connu leur heure de gloire dont les preuves ne sont hélas pas fournies (ou si peu) par Google ! Dans ces conditions, en effet, la présence de ces artistes sur Wikipédia peut être menacée au nom de l'insuffisance des sources...

Aussi faudrait-il s'employer à dépouiller les Pour vous, Cinémonde, Cinémagazine et autres publications, dont les titres ne me viennent pas à l'esprit, que le sacro-saint moteur de recherches - qui sait pourtant collecter tant d'informations... sur ses utilisateurs ! - ne nous permet pas encore de lire.